vendredi 6 avril 2012

Challenge Zombies: The Walking Dead, L'Ascension du Gouverneur

The Walking Dead, L'Ascension du Gouverneur, Robert Kirkman & Jay Bonansinga, édition Le Livre de Poche.

   
   Je vous l'ai déjà dis en vidéo, j'aime les zombies. Et ces derniers mois je suis tombée amoureuse de la série télé The Walking Dead (ça me rappelle que je dois passer au rayon BD de ma librairie moi...). Pas la peine de vous décrire mon état quand j'ai trouvé ce roman inédit: j'étais euphorique.

Pour ceux qui ne connaissent pas, The Walking Dead est série américaine, adaptation d'une BD de Robert Kirkman du même nom. On y découvre un monde apocalyptique: les morts reviennent à la vie et ils aiment bien manger les vivants. Les survivants doivent donc se battre et éviter de se faire attraper. Personne ne sait comment est arrivé le virus zombie, personne ne sait ce qui est arrivé au camp de réfugiés d'Atlanta, plus personne ne sait quoi que ce soit mais ce n'est pas ça qui est le plus important, dans le cas présent on survit et on se pose les questions après. 

Je me suis donc plongée dans cette histoire inédite relatant l'aventure macabre de Philip Blake (personnage de la saison 3 si j'ai bien compris), surnommé "le Gouverneur". Un personnage sombre, limite barbare et terrifiant. Pour lui seul sa famille compte, et encore!, surtout sa petite fille Penny. Et au moment où l'épidémie qui change mystérieusement les morts en zombies apparaît dans le monde, il remonte ses manches et se bat pour survivre tant bien que mal, à coup de hache, de fusil et d'instinct meurtrier.
Suivi de son ami d'enfance Nick et de son frère aîné Brian, il tente d'atteindre Atlanta, c'est là que doit se trouver le camp de réfugiés que l'armée a mis en place pour sauver ce qui reste de la population. Mais tout ne se déroule pas comme prévu et le petit groupe doit passer par de nombreuses embûches, les zombies qui se cachent dans les maisons, les jeunes femmes attirantes et fragiles, les voitures qui refusent d'avancer et les crises d'angoisse.

   J'ai mis ce roman en coup de coeur parce que ça me parle, mais je conseille aux futurs lecteurs de regarder la série télé également, pour bien rentrer dans l'histoire car malgré le très bon style des deux écrivains, les clins d'oeil et les références sont nombreux.
Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce roman c'est un: qu'il soit inédit et qu'on découvre un nouveau groupe, ça change des héros de la série. Et deux: l'histoire se déroule quelques  jours le début de l'épidémie, qui est donc toute récente. Non seulement on comprend la panique des premières victimes mais on ressent la panique et l'incompréhension que provoque une telle catastrophe. 
Et puis petit bonus on retrouve nos zombies adorés, si beaux, si bien décrits et si avides de chair fraîche! 

La Bande-dessinée
Affiche de la Série (saison 2 je crois)


2 commentaires:

Dizzy a dit…

Hier à peine je me demandais ce que le livre valait après avoir visionné l'épisode 11 de la saison 3. Merci pour ton avis en tout cas.

Aucune trace de la lecture du comics ceci dit à part erreur de ma part. Dommage le comics est tellement différent de la série et tellement plus portée sur la psychologie des personnages. Un véritable régal et surtout un nouveau regard sur les personnages de la série.

Oly a dit…

Je suis ravie de t'avoir rendu service en parlant de ce livre inédit. Et non, je n'ai pas lu les comics, malheureusement j'ai un gros problème avec le dessin. Même si il m'arrive de jeter un coup d’oeil dans les nouveautés, histoire de savoir ce qui arrive à nos chers héros.